Blog

Comment progresser en chant rapidement ?

Comment progresser en chant rapidement
CVT

Comment progresser en chant rapidement ?

Chaque semaine, tu prends consciencieusement ton cours de chant, tu fais tes vocalises, tu bosses ton soutien, ton articulation… et ça se répète depuis plusieurs années. Et pourtant, le constat est là : TU STAGNES.

Y a rien de plus frustrant de savoir qu’on investit de son temps et de son argent sans observer une progression concrète.

T’inquiètes pas, j’ai quelques éléments de réponse à t’apporter pour vérifier que tu aies bien tout mis en place pour voir ton niveau décoller !

Celui qui ne sait pas d’où il vient ne peut pas savoir où il va

Première astuce hyper simple et logique en fait : fais l’état des lieux de ta technique.

Bah oui, si tu veux te rendre compte de tes progrès encore faut-il savoir où tu te situes au départ. Tu pourras ainsi réaliser tout le chemin parcouru. Il arrive souvent que l’impression de stagner se manifeste parce qu’en fait t’as pas calculé que tu partais de 35% de maîtrise et que maintenant t’es à 65% de maîtrise !

Donc fonce demandez à ta/ton prof de dresser un état des lieux complet de ce que tu maîtrises.

Fais toi un plan précis et dé-ta-illé

On veut tous aller vite et loin. Si t’as pas de plan détaillé, tu vas vite et possiblement nulle part. Prends le temps de tout poser sur papier et évite de compter sur tes capacités à t’organiser toi et ta tête.

Dans les clubs qu’on propose à nos anciens stagiaires, on leur demande de se faire un plan organisé de leurs objectifs.

Voilà un exemple de plan avec 1 objectif : Tenir le mot “night” sur un souffle

Sur un objectif, le chanteur s’est rendu compte qu’il y avait pleins de petites étapes avant d’arriver à l’étape ultime.

Si tu ne vois pas ces marches à gravir, comment veux-tu espérer arriver en haut ?

Si on arrêtait de s’entêter à monter par le toboggan tout boueux qui nous ramène toujours au même point ?

Adopte le rythme qui te convient

En général, le corps aime bien la formule “court mais fréquent” (pour le chant of course!)

Ta progression en chant réside notamment dans la construction d’une nouvelle mémoire musculaire. Donc plus tu répètes le bon geste fréquemment plus tu pourras le mobiliser à volonté. Ceci étant dit, je crois aussi au fait que nous soyons tous et toutes différent.es. Chez S’pitch Perfect, on a des stagiaires qui se tiennent à 1h de travail par jour sur leur voix et ça fonctionne aussi très bien ! Moi, perso, si tu me demandes, je suis plus la team “Je révise dans la voiture au feu rouge”… et ça marche aussi !

Alors, teste, ajuste et adopte !

Choisis un bon accompagnement

On pourrait croire que tous les profs sont méthodiques et clairs car après tout la transmission, c’est leur job… que nenni !

Car oui la rapidité de ta progression dépend, en grande majorité, de toi et de ton travail perso, mais les clés et les outils, eux, viennent de la personne qui t’accompagne dans ta progression.

Et pour cela, tu es en droit de demander des outils CLAIRS et UTILES dans la PRATIQUE !

Un cours de chant, ce n’est pas juste un temps de chauffe en vocalises et un temps où tu chantes. Dans un cours on apprend. On apprend aussi automatiser la découverte donc on répète. Mais par pitié, si tu vas à ton cours de chant pour faire des vocalises interminables (qui n’ont en général pas d’objectifs) et chanter devant ton prof… bah garde ton argent et va en soirée Karaoké.

Ton prof doit, à mes yeux en tous cas, te proposer des outils et des exercices en lien avec tes objectifs fixés.

Last but not least : pense à prendre du plaisir quand même

Disclaimer : j’suis pas en train de te dire que tu vas jamais galérer dans ton parcours chant et que tout va être facile. NON.

Il va y avoir des galères et des verrous (possiblement). MAIS. La vision de l’objectif et le spectre émotionnel (poke @Lucie notre formatrice préparation mentale)à travers lequel tu regardes cet objectif, est hyper central à ta progression. Si ton corps bloque à un moment, ça veut pas dire qu’il va bloquer toute sa vie ! Lâche lui la grappe. Bosse un autre objectif. Reviens sur le blocage en toute détente, observe, compare les sensations. Bosse autre chose. Alterne entre une phase de travail (en légèreté) et une phase de relâche.

Alors là comme ça, tu vas me dire que ça va tout sauf rapidement. Mais en fait, tu vas plus vite que si tu t’acharnais sur ton blocage. Les pauses ont un pouvoir magique, celui de continuer à travailler sans même que tu t’en aperçoives.

Travaille AVEC ton corps et ton esprit. Pas CONTRE.

Je terminerai en te disant que ta progression est un doux mélange entre organisation, acceptation, détermination et plaisir.

Tout est possible. Tout. Avec du travail et de l’amour tes objectifs seront atteints. Prends soin de toi. Physiquement et mentalement. Tout ira bien.

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *